Au blackjack, une stratĂ©gie de jeu guide le joueur dans les actions qu’il entreprend, compte tenu des cartes qu’il a devant lui. De toute façon, une stratĂ©gie de jeu ne doit pas ĂŞtre confondue avec les systèmes de paris. Au blackjack fonctionnent les systèmes progressifs de paris, une mĂ©thode par laquelle on dĂ©cide combien on parie, en fonction du gain remportĂ© ou de la perte subie.

Les systèmes de paris au blackjack peuvent être généralement classés en deux catégories: positifs ou négatifs. Les systèmes positifs sont ceux selon lesquels le joueur augmente sa mise après un gain; les négatifs sont ceux selon lesquels le joueur devrait augmenter sa mise après avoir perdu un pari.

Dans le secteur des systèmes nĂ©gatifs, le chef de file est le système Martingale. Le système D’Alembert est un autre système nĂ©gatif, basĂ© sur le Martingale, avec quelques modifications mineures; il est aussi considĂ©rĂ© moins stricte que le Martingale. En utilisant le système d’Alembert, vous devrez augmenter d’une unitĂ© votre mise après chaque main perdante et diminuer d’une unitĂ© votre mise après chaque main gagnante.

Le système de paris progressifs d’Alembert est nommĂ© d’après Jean le Rond d’Alembert, mathĂ©maticien, physicien et philosophe français. L’une des thĂ©ories de d’Alembert soutient qu’il y a un nombre Ă©gale de gains et de pertes au cours d’une longue sĂ©rie d’Ă©vĂ©nements rĂ©pĂ©titifs. Dans les casinos, toutefois, il n’ya pas de longĂ©vitĂ© – les gains et les pertes couvrent de plus courts dĂ©lais, et il n’y a pas d’Ă©quilibre Ă  long terme. MalgrĂ© ce « petit » dĂ©faut dans la thĂ©orie, le d’Alembert (connu aussi comme le système pyramide), est devenu un système de paris très populaire. Il est frĂ©quemment utilisĂ© au baccara et Ă  la roulette, mais il est mieux connu au blackjack.

Comme Ă  tout système progressif, il faut agir avec prudence quand on utilise le système d’Alembert. de l’autre cĂ´tĂ©, il est considĂ©rĂ© beaucoup moins dangereux que le système Martingale – oĂą l’on double sa mise après chaque perte. Enfin, le meilleur aspect du système d’Alembert, c’est qu’il est facile Ă  suivre et Ă  comprendre.

A titre d’exemple de la façon dont le système d’Alembert fonctionne, disons que vous jouez Ă  une table de blackjack oĂą la mise minimale est de 2 $ (considĂ©rĂ© comme une unitĂ©). Vous commencez en pariant 2$. Si vous perdez, votre prochain pari sera de 4$. Si vous gagnez, vous miserez 2$, mais si vous perdez, votre prochain pari sera 6$. Si, après, vous gagnez, vous parierez 4$. Tous les gains et les pertes sont rĂ©compensĂ©s ou sanctionnĂ©es, en augmentant ou diminuant le pari d’une unitĂ©.  

Les visiteurs de la 7 e Exposition européenne annuelle des jeux interactifs (GIE) seront les premiers à voir à Barcelone, avant la fin de ce mois, le nouveau tournoi multi-joueur de Blackjack et de machines à sous que Microgaming prévoit de lancer comme nouveauté principale de cet événement.

Le Blackjack en ligne et les tournois de machines Ă  sous fournissent des logiciels qu’un porte-parole de la compagne qualifie de «rĂ©volutionnaires» parce que destinĂ©s Ă  fournir une expĂ©rience dynamique pour les joueurs en ligne.

Le tournoi de blackjack multi-joueur et le nouveau logiciel pour les machines Ă  sous ont en commun une gamme de caractĂ©ristiques, y compris l’option pour des tournois programmĂ©s ou de type Sit’n Go, aussi bien que des informations sur ceux-ci disponibles en onglets sur la page principale.

A l’avenir, Micrigaming promet que Hitman sera le plus avancĂ© tournoi multi-joueurs de machines Ă  sous, en donnant aux joueurs la chance de jouer contre des adversaires du monde entier. Le logiciel nĂ©cessaire au tournoi est tĂ©lĂ©chargĂ© automatiquement, comme partie du paquet du casino gratuit. Le point de dĂ©part est le mĂŞme pour tous les concurrents, puisqu’ils dĂ©butent avec le mĂŞme nombre de pièces. L’argent gagnĂ© est ajoutĂ© dans la BoĂ®te des gains. Les joueurs ont aussi accès Ă  un classement pour vĂ©rifier leur position et le progrès enregistrĂ©. Un autre avantage fourni par le logiciel est la possibilitĂ© des joueurs de faire des multiples re-buys et add-on. Les opĂ©rateurs ont aussi leur profit, parce qu’ils peuvent programmer leurs propres tournois particuliers.

La deuxième apparition porte sur le blackjack. Il s’agit Ă©galement d’une nouvelle expĂ©rience multi-joueur, cette fois-ci, appliquĂ© au blackjack. Une nouvelle fonctionnalitĂ© maintenant Ă  la disposition des opĂ©rateurs, autre que l’habituel Sit ‘n’ Go est le tournois Sit ‘n’ Go « card counting » qui offrent aux joueurs un avantage rĂ©el. Tous les Sit’n’Go sont clairement affichĂ©s sur la page principale du joueur. Il y aura aussi une carte des mains, oĂą on affichera le nombre de mains par tour.

 Roger Raatgever, CEO Ă  Microgaming a dĂ©jĂ  annoncĂ© que de milliers de tournois de blackjack et de machines Ă  sous se dĂ©roulent chaque jour sur le logiciel multi-joueur. « une fois que ces nouveaux produits seront mis en place par tous nos opĂ©rateurs, nous envisageons de dĂ©velopper le plus grand rĂ©seau en ligne de tournois multi-joueurs de blackjack et machines Ă  sous et de poursuivre notre voie comme leaders des jeux e ligne »!