Les propriĂ©taires d’appareils intelligents Android auront bientĂ´t l’occasion de jouer au poker en argent rĂ©el sur leur tĂ©lĂ©phone. Microgaming a annoncĂ© son intention de lancer une application Android de poker en argent rĂ©el dans les prochains mois.

Il n’y a aucun indice si l’application sera simplement une version rĂ©duite ou plus complexe de l’expĂ©rience du poker. Une dĂ©mo de l’application a Ă©tĂ© prĂ©sentĂ©e en janvier Ă  l’ICE.

Microgaming va entrer dans une sphère qui devient rapidement encombrée, rejoignant bwin et la salle dominante Full Tilt Poker.

Une version mobile de leur salle de poker fonctionne via leur format Rush Poker, ce qui signifie que les joueurs peuvent jouer Ă  une seule table sur leur appareil mobile. Mais il est prĂ©fĂ©rable d’Ă©viter les temps d’arrĂŞt entre les mains, parce que Rush Poker vous inscrit dans une nouvelle main une fois que vous vous couchez.

Comme de plus en plus de salles en ligne s’adaptent Ă  la plus nouvelle technologie, une question Ă©vidente se pose: Qu’en est-il de PokerStars? Le gĂ©ant de l’industrie du poker en ligne aurait immĂ©diatement un impact sĂ©ismique sur le marchĂ© de poker mobile.

Le marchĂ© est-il tout simplement trop petit pour que PokerStars le prenne en compte? Ou sont-ils Ă  la recherche d’un format pour les applications sur mobile, comme Full Tilt Poker a fait avec Rush?

Cryptologic, l’un des principaux dĂ©veloppeurs de jeux de l’industrie des casinos en ligne envisage d’intenter une action en justice contre l’une de ses entreprises partenaires. Marvel Comics et Cryptologic ont signĂ© un accord en 2005 qui a permis au dĂ©veloppeur d’utiliser exclusivement les cĂ©lèbres personnages Marvel, comme l’incroyable Hulk, Spiderman et Blade. Depuis la signature de l’accord, 17 nouvelles machines inspirĂ©es de ces thèmes ont Ă©tĂ© lancĂ©es par Cryptologic.

Mais les choses ont rĂ©cemment tournĂ© Ă  l’aigre, puisque la filiale de Marvel – Marvel BV a signĂ© un accord similaire avec Playtech, l’un des plus redoutables rivaux de Cryptologic. Le diffĂ©rend repose sur la question de l’exclusivitĂ©, sur laquelle Marvel et Cryptologic avaient convenu entre eux. Le contrat avec Playtech a dĂ©terminĂ© Cryptologic Ă  « menacer » Marvel avec une action en justice, dans le but de conserver et protĂ©ger ses droits exclusifs.

Le contrat original aurait dĂ» produire ses effets jusqu’en 2013 et Cryptologic espère que l’action en justice l’aidera Ă  conserver ses droits pendant toute cette pĂ©riode. Un communiquĂ© de presse de la sociĂ©tĂ© explique qu’ils avaient essayĂ© de rĂ©soudre le problème Ă  l’amiable. Mais par dĂ©faut d’une rĂ©ponse de la part de Marvel, la sociĂ©tĂ© a dĂ©cidĂ© de porter l’affaire devant les tribunaux. Cette affaire va probablement perdurer, parce qu’aucune des parties ne se rendra facilement.

Le casino terrestre Gran Madrid, l’un des plus prestigieux Ă©tablissements europĂ©ens de jeux, a signĂ© un accord avec la sociĂ©tĂ© Playtech, pour une licence qui lui permettra de dĂ©velopper et d’exploiter des plateformes virtuelles de poker et de casino. L’affaire est convenable pour les deux. Pour Playtech, fournisseur de logiciels de jeu de renom sur le marchĂ© des casinos en ligne, ce mouvement reprĂ©sentera l’entrĂ©e au marchĂ© espagnol des jeux en ligne.
 
Le casino Gran Madrid est un opĂ©rateur de jeux très respectĂ©. Son Ă©tablissement terrestre compte trois salles de jeux qui proposent: la roulette amĂ©ricaine et française, le blackjack, stud poker, circle poker (omaha et texas hold’em), Punto y Banca, Baccara/Chemin de Fer et plus de 200 machines Ă  sous. Le resort comprend aussi une diversitĂ© de restaurants et de clubs de nuit.

Suite Ă  l’accord conclu, CGM et Playtech, par le biais du rĂ©seau iPOker, les parties essayeront d’offrir au public espagnol un set de produits qui correspondent Ă  leurs goĂ»ts et Ă  leurs demandes.

Mor Weizer, le chef de la direction de Playtech, a exprimĂ© les grandes attentes qu’on a vis-Ă -vis de l’accord, qui « exemplifie la stratĂ©gie de Playtech d’augmenter le nombre des marchĂ©s rĂ©glĂ©mentĂ©s oĂą ils opèrent ».

Jorge Casanova, le directeur informatique de Casino Gran Madrid, apprĂ©cie aussi que l’accord avec Playtech renforcera la position de CG% sur le marchĂ© espagnol des casinos, grâce au lancement en ligne de la marque. Le système innovatif, sĂ»r et transparent de Playtech aidera CGM Ă  occuper la première place dans ce marchĂ©.