Les propriĂ©taires d’appareils intelligents Android auront bientĂŽt l’occasion de jouer au poker en argent rĂ©el sur leur tĂ©lĂ©phone. Microgaming a annoncĂ© son intention de lancer une application Android de poker en argent rĂ©el dans les prochains mois.

Il n’y a aucun indice si l’application sera simplement une version rĂ©duite ou plus complexe de l’expĂ©rience du poker. Une dĂ©mo de l’application a Ă©tĂ© prĂ©sentĂ©e en janvier Ă  l’ICE.

Microgaming va entrer dans une sphÚre qui devient rapidement encombrée, rejoignant bwin et la salle dominante Full Tilt Poker.

Une version mobile de leur salle de poker fonctionne via leur format Rush Poker, ce qui signifie que les joueurs peuvent jouer Ă  une seule table sur leur appareil mobile. Mais il est prĂ©fĂ©rable d’Ă©viter les temps d’arrĂȘt entre les mains, parce que Rush Poker vous inscrit dans une nouvelle main une fois que vous vous couchez.

Comme de plus en plus de salles en ligne s’adaptent Ă  la plus nouvelle technologie, une question Ă©vidente se pose: Qu’en est-il de PokerStars? Le gĂ©ant de l’industrie du poker en ligne aurait immĂ©diatement un impact sĂ©ismique sur le marchĂ© de poker mobile.

Le marchĂ© est-il tout simplement trop petit pour que PokerStars le prenne en compte? Ou sont-ils Ă  la recherche d’un format pour les applications sur mobile, comme Full Tilt Poker a fait avec Rush?

Deux grandes compagnies de jeux ont annoncĂ© qu’elles Ă©taient tout Ă  fait prĂ©parĂ©es Ă  entrer sur le marchĂ© en ligne amĂ©ricain, une fois qu’il est lĂ©galisĂ©. L’une des compagnies est Harrah’s – le plus grand groupe de casinos terrestres dans le monde et qui a rĂ©cemment lancĂ© une salle de jeux en ligne au Royaume-Uni. L’autre est PartyGaming, l’un des principaux opĂ©rateurs de jeux en ligne, qui a fonctionnĂ© aux Etats-Unis, mais a Ă©tĂ© contraint de se retirer en raison de l’interdiction lĂ©gislative en vigueur.

Gary Loveman, le PDG de Harrah’s Entertainment, a dĂ©clarĂ© dans une interview Ă  Reuters, qu’il voyait les jeux en ligne comme le seul moyen de soutenir les rĂ©sultats de son entreprise dans un proche avenir. Les pertes du premier trimestre de 2010 ont Ă©tĂ© de 195,6 millions de dollars, par rapport aux pertes de 132,7 millions pour la mĂȘme pĂ©riode l’an dernier. Loveman a confirmĂ© donc que Harrah’s avait des projets d’expansion en Asie et des activitĂ©s de jeu en ligne en Italie et en France. La rumeur court aussi que Harrah’s cherche Ă  vendre Rio Casino pour Ă©quilibrer ses recettes.

Cependant, tout cela Ă©quivaut Ă  une goutte d’eau dans l’ocĂ©an. En dĂ©finitive, Harrah’s mise sur la lĂ©galisation des jeux en ligne aux Etats-Unis. C’est pourquoi la compagnie a exprimĂ© son appui aux dĂ©marches comme le projet de loi de Barney Frank. Loveman a dĂ©clarĂ© que la lĂ©galisation des jeux en ligne apporterait des milliards de dollars de revenus aux opĂ©rateurs des Etats-Unis. Harrah’s est candidate Ă  une partie substantielle de ce butin grĂące Ă  sa popularitĂ© et au fait qu’elle est propriĂ©taire du tournoi et de la marque WSOP.

PartyGaming, de l’autre cĂŽtĂ©, a ouvert la voie Ă  son Ă©ventuelle entrĂ©e sur un marchĂ© lĂ©galisĂ© en signant un accord avec le MinistĂšre amĂ©ricain de la Justice en juillet 2009. Jim Ryan, chef de la direction de Party Gaming, a confirmĂ© que le groupe Ă©tait en pourparlers avec quelques entreprises amĂ©ricaines sur la possibilitĂ© de former des partenariats stratĂ©giques. Le but est de tirer parti des avantages mutuels sur ce qui serait le plus grand marchĂ© de jeux en ligne du monde. Ryan s’est empressĂ© d’ajouter que les discussions Ă©taient encore au stade prĂ©liminaire et a refusĂ© de nommer les sociĂ©tĂ©s avec lesquelles PartyGaming avait nĂ©gociĂ©. Il a parlĂ© de la lĂ©galisation du marchĂ© amĂ©ricain comme du billet de retour de PartyGaming aux Etats-Unis.

Mangas Gaming, groupe français leader des paris sportifs et des jeux en ligne, se dĂ©veloppe Ă  pas rapides. Mangas Gaming a publiquement annoncĂ© qu’il prendrait le contrĂŽle du groupe Everest Gaming. Il dĂ©tiendra 60% d’Everest Gaming, tandis que les 40% restants sont dĂ©tenus pas les actionnaires actuels GigaMedia.

Le prix de vente des actions sera fixĂ© Ă  la juste valeur marchande de l’entreprise au dĂ©but de 2012. Mangas fera un paiement en deux tranches – un premier versement de 100 millions de dollars cash Ă  la clĂŽture de la transaction et un autre paiement aprĂšs l’Ă©valuation de 2012, en fonction de la juste valeur marchande de l’entreprise Ă  cette Ă©poque-lĂ . Giga Media continuera Ă  dĂ©tenir 40% des actions et pourra choisir de vendre tout ou une partie de ces actions Ă  Mangas Gaming, au dĂ©but de 2013. A partir de 2015, Mangas aura une option d’achat sur toute participation restante dĂ©tenue par GigaMedia.

Sous le contrĂŽle commun de Lov Group, patronnĂ© par StĂ©phane Courbit, et de la SociĂ©tĂ© des Bains de Mer de Monaco, Mangas Gaming est en train de devenir l’un des trois principaux acteurs europĂ©ens du marchĂ©. Le groupe dĂ©tient aussi Betclic, le leader français sur le marchĂ© des paris sportifs en ligne. Everest Poker est une autre marque forte du domaine, avec une large couverture europĂ©enne. Les autres marques exploitĂ©es par Mangas Gaming sont Expekt et Bet-at-home.

Isabelle Parize, PDG du groupe, est contente de l’Ă©volution: « Nous sommes trĂšs fiers que l’Everest se joint Ă  notre groupe. Il s’agit d’une grande entreprise, avec une expĂ©rience remarquable dans le monde du poker, bien connue pour son savoir-faire, la fiabilitĂ© de sa plateforme et ses politiques strictes. Mangas Gaming renforce sa position d’acteur europĂ©en majeur, tant au poker en ligne qu’aux paris sportifs. »

Sous les termes de cette alliance stratĂ©gique, tous les joueurs de poker de Mangas Gaming seront dirigĂ©s vers la plateforme d’Everest Poker, ce qui va crĂ©er un gĂ©ant rĂ©seau europĂ©en.

Aux Affiliate Series of Poker qui seront prochainement organisées à Londres, le légendaire Victor Chandler sera le principal concurrent des participants.

La ConfĂ©rence des AffiliĂ©s sera tenue Ă  Old Bilingsgate Ă  Londres, entre le 29 et le 31 janvier 2010 et Victor Chandler Group sera pour la premiĂšre fois le sponsor de l’Ă©vĂ©nement Royal Flush.

Victor Chandler a Ă©tĂ© l’un des premiers de l’industrie Ă  reconnaĂźtre l’importance des jeux d’argent en ligne et a transformĂ© son domaine VictorChandler.com dans l’un des plus grands prestataires de paris sportifs, jeux de casino et poker sur Internet.

Il sera combattant pour le premier prix de 6,000$ et un bracelet de diamants des ASOP. Ses concurrents seront les délégués qualifiés grùce à une série de tournois freeroll organisés par CakePoker.com et VictorChandler.com.

« Nous sommes fiers d’ĂȘtre les sponsors Royal Flush des ASOP cette annĂ©e », a dit Chandler.

« Pour cette raison, je veux donner aux dĂ©lĂ©guĂ©s la chance de tirer le meilleur parti de la compĂ©tition. Ceci est votre chance de gagner plein de cadeaux. »

Les événements ASOP sont tenus trois fois par an lors des conférences des affiliés organisées par iGB Affiliate. AprÚs dix ans, les tournois ASOP ont offert des prix de plus de 200.000$.

« Chaque annĂ©e, nous recevons un afflux massif d’affiliĂ©s qui se connectent en ligne pour obtenir l’un des 60 siĂšges convoitĂ©s », a dĂ©clarĂ© Alex Pratt, Ă©diteur d’iGB Affiliate.

« Puisque nous avons permis aux managers affiliĂ©s de concurrencer, cela a augmentĂ© le cĂŽtĂ© divertissant du jeu.  AnnĂ©e aprĂšs annĂ©e, nous avons la chance de collaborer avec les meilleurs sponsors qui organisent des tournois de qualification en ligne et cela inscrit notre championnat dans les meilleures ligues ».

Jouer au poker en ligne en heads-up, contre un seul adversaire, exige une stratĂ©gie tout Ă  fait diffĂ©rente que de jouer Ă  une table complĂšte. On peut choisir tout simplement de jouer en tĂȘte-Ă -tĂȘte, mais, d’habitude, deux joueurs arrivent au heads-up Ă  la fin d’un tournoi. Ce sont ces deux qui se disputeront le grand prix et le titre de champion. Y-a-t-il une recette du succĂšs au heads-up?

Tight ou loose?

Un bon nombre de joueurs ont du mal Ă  s’adapter Ă  ce genre de partie. La raison en est qu’ils ont l’habitude de jouer trĂšs serrĂ© ( la stratĂ©gie « tight-aggressive« ). Or, dans une situation de heads-up, on ne peut pas maintenir cette stratĂ©gie de jeu et s’attendre, en mĂȘme temps, Ă  gagner le tournoi.

Lorsqu’on joue en heads-up, on ne peut pas se permettre d’attendre. Le plus souvent, le jeu se limite Ă  « qui peut voler plus de blinds« . Par consĂ©quent, vous devez « desserrer » et miser davantage. Sinon, vous avez beaucoup de chance de faire faillite.

Les simulations sur l’ordinateur ont montrĂ© que la main Q-7 gagne, dans une proportion de 51,77%, contre une autre main alĂ©atoire d’un heads-up. Donc, avec cette main ou toute autre plus Ă©levĂ©e que cela, on se doit toujours de jouer. Une petite paire ou mĂȘme un seul As ou K peuvent ĂȘtre de grands favoris dans une partie oĂč vous n’avez qu’un seul adversaire.

Qui est mon adversaire?

Vous devez Ă©valuer votre adversaire, ou, autrement dit, le « lire ». Le poker en ligne est un jeu oĂč on fait des raisonnements. Vous avez besoin de tĂąter le terrain en relançant et adoptant le rĂŽle de l’agresseur. Si vous ĂȘtes confrontĂ© Ă  un joueur passif, vous saurez comment le vaincre. Si, au contraire, votre adversaire fait aussi un jeu agressif, vous devrez ĂȘtre plus subtile.

A un heads-up de poker en ligne, la rĂšgle est de bluffer plus avant le flop. Le plus souvent, c’est celui qui agit le premier qui gagne le pot. N’oubliez pas que votre adversaire peut avoir une main lĂ©gitime et ne pas bluffer tout simplement. Et, mĂȘme si vous ne voulez pas vous laisser duper par un bluff, des fois, vous devrez renoncer vous-mĂȘmes pour ne pas ĂȘtre Ă©liminĂ© par l’autre.

Puis-je compter sur ma pile de jetons?

La maniĂšre dont vous jouez au poker en ligne doit correspondre Ă  la taille de votre pile de jetons. Si vous avez une grosse pile, vous pouvez ĂȘtre beaucoup plus agressif, puisque votre adversaire pourrait ĂȘtre tentĂ© Ă  se coucher plus souvent, en attente d’une grosse main. Et, bien que vous vouliez garder la pression, ce n’est pas dans votre intĂ©rĂȘt que l’adversaire double, ou vous allez bientĂŽt vous retrouver Ă  court de pile.

Les joueurs sous-jouent une grosse main avant le flop pour deux raisons. Soit ils ne donnent pas assez d’importance au flop, essayant de ne pas risquer trop, soit ils tentent de piĂ©ger un adversaire agressif. Votre objectif dans un heads-up est d’essayer d’obtenir le plus d’argent de votre adversaire. Si vous avez une grosse main et vous savez que votre adversaire va relancer, vous pouvez sous jouer votre main dans l’intention de faire, aprĂšs, un check-raise.

Le succĂšs dans un heads-up dĂ©pend aussi de votre position. Comme vous n’ĂȘtes que deux, il n’y a que deux possibilitĂ©s:

1. La derniĂšre position ( late position)

A. Si vous ĂȘtes deuxiĂšme Ă  agir quand toutes les cartes sont sorties et votre adversaire place un pari: Suivez si votre main ne vaut pas une relance. Vos chances de gagner sont la somme des possibilitĂ©s que votre adversaire bluffe, plus les chances que votre main vainc sa main lĂ©gitime. Relancez si votre adversaire est toujours plus faible que vous aprĂšs avoir suivi votre mise. Relancez aussi, en bluffant, si vous avez des attentes positives.

B. Si vous ĂȘtes deuxiĂšme Ă  agir quand c’est la derniĂšre main et votre adversaire fait parole: Bluffer si vous pensez que cela va marcher, en vous rappelant que le bluff ne marche pas toujours en deuxiĂšme position, comme il le fait en premiĂšre position. Pariez sur la valeur de votre main si vous ĂȘtes le favori, mĂȘme quand votre adversaire suit votre pari. Evitez les check-raise!

2. La position de début (first position)

A. Si vous ĂȘtes le premier Ă  agir, quand toutes les cartes sont sorties et vous avez une main trĂšs forte: Essayez de faire check-raise quand votre adversaire parie et suit votre relance. Si vous ne pensez pas qu’un check-raise soit assez efficace, simplement pariez!

B. Si vous ĂȘtes le premier Ă  agir et vous avez une mauvaise main: Bluffez si vous avez de bonnes attentes; passez et quittez si votre adversaire parie.

Le poker s’annonce trĂšs gĂ©nĂ©reux cette annĂ©e. C’est, du moins, ce que le nombre croissant des tournois de poker d’envergure, nous montre. L’annonce du Championnat de Poker du Canada, n’est, donc, qu’une autre raison pour que les fĂ©rus du poker de ce pays se rĂ©jouissent. L’Ă©vĂ©nement aura lieu du 13 au 17 mai au Stampede Casino Ă  Calgary, en Alberta.

Le COPC (Canadian Open Poker Championships) doit sa popularitĂ© notamment Ă  l’EvĂ©nement principal. Avec un buy-in de 5,000$, ceci est un tournoi de heads-up qui prĂ©sente les trois meilleurs matchs: chaque vainqueur d’une partie se confrontera aprĂšs avec le suivant de sa « taille ». L’Ă©vĂ©nement a Ă©tĂ© trĂšs louĂ© pour sa structure, Joe Hachem, l’ancien champion du Main Event WSOP affirmant mĂȘme qu’il souhaite que «les formats de NBC Invitational ou de World Series of Poker soient du moins Ă  moitiĂ© aussi rĂ©ussis ».

Les sĂ©ries devraient attirer les plus talentueux joueurs de poker de l’AmĂ©rique du Nord et d’ailleurs – d’autant plus que les tournois sont tĂ©lĂ©visĂ©s. Un nom bien connu qui a dĂ©jĂ  confirmĂ© sa prĂ©sence est « The Unabomber » Phil Laak. « J’ai hĂąte de retourner »! a-r-il avouĂ©, enthousiasmĂ©… Le rideau sera levĂ© au jour de 13 mai, lors de la « Ultimate Player’s party« , dont les dĂ©tails n’ont pas Ă©tĂ© encore annoncĂ©s.

Le championnat marquera, sans doute, les calendriers des joueurs, sans tenir compte des proportions de leurs bankroll. Ceux dont les finances ne leur permettent pas Ă  risquer de gros montants, sont attendus Ă  s’inscrire Ă  l’un des quatre Ă©vĂ©nements spĂ©cialement conçus dans le cadre des sĂ©ries. Toutefois, ceux qui rĂȘvent de combattre au Main Event, ont la chance de gagner leur place par le truchement des satellites qui le prĂ©cĂ©dent.

Le programme du COPC, sera, en gros, le suivant:

  • L’Ă©vĂ©nement # 1: tournoi de no Limit Hold’em Ă  550$

  • L’Ă©vĂ©nement # 2: heads-up Ă  5000$

  • L’Ă©vĂ©nement # 3: tournoi de Pot Limit Omaha Ă  200$

  • L’Ă©vĂ©nement # 4: tournoi de No Limit Hold’em Ă  1100$

  • L’Ă©vĂ©nement # 5: tournoi de No Limit Hold’em Ă  550$

En novembre 2008, Dream Team Gaming a rafraĂźchi le paysage dans le monde du poker avec une idĂ©e nouvelle de tournoi – le tournoi de poker par Ă©quipes. L’Ă©vĂ©nement a jouit de la prĂ©sence de quelques joueurs de grand calibre et d’autres cĂ©lĂ©britĂ©s, y compris Jaime Gold, Erica Schoenberg ou l’acteur Mekhi Phifer. L’idĂ©e a Ă©tĂ© un vĂ©ritable succĂšs. C’est pourquoi Caesar’s Palace de Las Vegas a maintenant dĂ©cidĂ© d’hĂ©berger le nouveau Ă©vĂ©nement.

Le tournoi s’Ă©tendra sur deux jours du mois de mars, entre le 27 et le 29 mars, et sera tenu dans la mĂȘme salle qui hĂ©berge les Ă©vĂ©nements de WSOP. L’entrĂ©e sera de 500$+50$ par joueur et chaque Ă©quipe comptera trois joueurs. Dream Team Poker s’attend Ă  accueillir 100 Ă©quipes, soit un total de 300 joueurs, pour un prize pool de 150,000$.

L’unicitĂ© du tournoi est garantie et consiste justement dans cette approche nouvelle: le poker en Ă©quipe. Chacun des trois membres d’une Ă©quipe ramasse un certain nombre de points, en fonction du moment oĂč ils ont Ă©tĂ© Ă©liminĂ©s du tournoi. L’Ă©quipe au score le moins Ă©levĂ© gagne et remporte une partie de la cagnotte, qui s’ajoute aux prix individuels gagnĂ©s par les membres.

Comme le concept central du tournoi est l’Ă©quipe, quelques nouvelles rĂšgles seront appliquĂ©es, Ă  cĂŽtĂ© des rĂšgles habituelles. C’est, par exemple, le cas du droit d’un joueur de discuter avec un collĂšgue d’Ă©quipe, la situation d’une main, avant de passer Ă  l’action.

Les enregistrements pour le tournoi se font sur le site de Dream Team Poker, oĂč l’on peut trouver toutes les informations nĂ©cessaires. Dream Team Poker offre aussi aux Ă©quipes les « uniformes » Ă  porter pendant le concours, tout comme des invitations Ă  la fĂȘte de bienvenue et Ă  la fĂȘte du gagnant.

Ce dimanche, Michael Martin a Ă©tĂ© couronnĂ© champion du Tournoi EuropĂ©en de Poker, remportant le grand prix tellement convoitĂ©s par tous les 595 joueurs inscrits dans la course. Bel exploit pour le joueur, notamment quand il a parĂ© les attaques Ă  la table finale, Ă©voluant jusqu’Ă  ĂȘtre dĂ©signĂ© gagnant de l’Ă©vĂ©nement. Pour avoir fini en premier, Michael Martin a empochĂ© 1 million de livres sterling, tandis que le runner-up Michael Tureniec a touchĂ© un gain de 525k livres.

La main finale entre les deux a dĂ©butĂ© quand Tureniec a suivi aprĂšs le petit blind. Il avait le dessus sur son adversaire: si Martin a tournĂ© des quatre, Tureniec a montrĂ© un dĂ©pareillĂ© de K-9. Mais le flop est tombĂ© 6-3-2, donnant Ă  Martin plus de chances d’amĂ©liorer sa main. Le turn est venu avec un quatre de rhombe, un vĂ©ritable coup de bol pour Martin. Maintenant, Tureniec ne pouvait qu’espĂ©rer Ă  une coupe du pot, par le biais d’un cinq au temps de la RiviĂšre. Il n’y a pas eu de chance, car la RiviĂšre a montrĂ© un deux de pique, donnant Ă  Martin le full house et la victoire.

L’Ă©vĂ©nement principal de l’EPT 2008 de Londres a eu un trĂšs large nombre de participants. Par rapport Ă  l’annĂ©e passĂ©e, on a eu une croissance de quelque 200 participations. En 2007, l’EPT a ramassĂ© 392 joueurs, qui ont crĂ©Ă© une cagnotte de 2,038 millions de livres sterling. Cette annĂ©e, l’EPT a attirĂ© 596 joueurs et le prize pool s’est Ă©levĂ© Ă  3,349 millions de livres.

Si la capitale chinoise a fait raviver cette annĂ©e la flamme sacrĂ©e d’Olympie, c’est aussi pour que tout le monde vive ce mois l’esprit olympique. C’est justement ce que Titan Poker conseille Ă  ses joueurs! A cet effet, le renommĂ© casino en ligne vient de vous lancer un dĂ©fi Ă  l’olympique, par sa derniĂšre promotion appelĂ©e Olympic Challenge. Et, avec quatre gros pacquages Ă  offrir aux tournois de poker de grand calibre, l’Ă©tincelle de la compĂ©tition aux tables virtuelles, Titan poker va vraiment faire Ă©lever cet Ă©tĂ© les niveaux de tous les records.

Le Challenge Olympique est ouvert en exclusivitĂ© aux joueurs VIP de Titan Poker, du niveau Argent au niveau Diamant. Ainsi, jusqu’au 20 aoĂ»t 2008, les concurrents ayant rĂ©ussi Ă  gagner 10,000 points, recevront une entrĂ©e libre au grand tournoi de Titan Poker, prĂ©vu pour vendredi, le 22 aoĂ»t.

Et maintenant, voilĂ  ce que gagneront les plus chanceux joueurs: le podium de Titan Poker ne vous donne pas des mĂ©dailles, mais des chances, en vous ouvrant la porte des gros tournois. Pour le premier prix, un voyage en Afrique du Sud sera bienvenue, aussi bien que le billet au Tournoi de Poker de Sun City, avec une cagnotte garantie de 1,500,000$! Du programme ne manqueront pas les loisirs tels le golf, les safaris ou les soins comme le Spa, auxquels on ajoute les billets Ă  un extraordinaire spectacle rock. Les runners-up ne quitteront pas la compĂ©tition les mains vides. Trois packgages d’une valeur de 4,500$ chacun, enverront trois joueurs Ă  Irish Winter Festival, oĂč ils entreront en lice pour prendre leur partie d’un prize pool de 1,000,000$. D’autres finalistes d’Olympic Challenge recevront un pourcentage d’une cagnotte de 6,000$.

Si vous pensiez que c’Ă©tait tout, il faudrait vous raviser: Titan Poker s’est fait des projets Ă  long terme! La salle de poker vous invite dĂšs maintenant, Ă  faire vos bagages pour La Coupe de Poker 2008! CensĂ©e se dĂ©rouler l’octobre prochain, Ă  Melbourne, La Coupe de Poker pourrait ĂȘtre votre chance d’entrer dans l’histoire! Titan Poker vous donne Ă©galement la chance d’accĂ©der au super-satellites organisĂ©s par la salle et de gagner une croisiĂšre et une excursion dans les sanctuaires des animaux, au coeur des contrĂ©es des kangoroous! C’est Ă  vous de choisir oĂč aller!

Le poker nous porte de Las Vegas en Europe. De l’effervescence estivale de World Series of Poker, Ă  la fĂȘte automnale de World Series of Poker Europe. MĂȘme si WSOP touche Ă  la fin au mi-juillet, Harrah’s Entertainement vous tient branchĂ©s aux plus grands Ă©vĂ©nements dans le domaine, en vous invitant Ă  WSOPE!

Les WSOPE, prĂ©sentĂ©es par betfair.com sont censĂ©es se dĂ©rouler au mois de septembre. A cette occasion, de nouveaux Ă©vĂ©nements non-bracelet seront Ă©galement organisĂ©s jusqu’en octobre. Ensuite, c’est le temps de se battre pour les quatre bracelets. Les piles pour ces Ă©vĂ©nements sont Ă©levĂ©es, une raison suffisante pour les joueurs de s’empresser Ă  remporter leur rĂ©compense des millions de dollars offerts. Prenez comme exemple Phillip Charlemagne Ivey Esquire, dont les rumeurs disent qu’il a obtenu encore plus d’argent que le prize pool WSOPE, suite Ă  ses derniers essais d’obtenir le bracelet pour le meilleur prop-joueur.

Les événements de WSOPE sont programmés comme il suit:

- le 19 septembre 2008, l’Ă©vĂ©nement No-Limit Hold’em Ă  1,500ÂŁ

- le 22 septembre, H.O.R.S.E. Ă  2,500ÂŁ

- le 24 septembre, l’Ă©vĂ©nement Pot Limit Omaha Ă  5,000ÂŁ

et, enfin, le Championnat du Monde Ă  No-Limit Hold’em, Ă  10,000ÂŁ.

Tous ces événements sont de nouveau programmés à se dérouler à Londres, dans plusieurs casinos internationaux de renom. Pour la premiÚre fois, des séquences de jeu seront diffusées sur ESPN.