Jim Murren, le directeur ex√©cutif de MGM Mirage, a annonc√©, mi-juin 2009, que la compagnie ne vendrait aucune de ses propri√©t√©s √† Las Vegas, √† cause du faible niveau des offres. « Nous ne pensons pas pouvoir aboutir √† une somme qui vaille la peine », a d√©clar√© le dirigeant.

La soci√©t√©, qui est le plus important acteur sur le march√© de Las Vegas Strip, va probablement, prendre une d√©cision « dans les mois √† venir ». Cette d√©cision concerne la vente aux ench√®res de trois propri√©t√©s au Michigan et Mississippi. Les acheteurs potentiels offrent davantage « maintenant, quand nous ne voulons pas vendre √† tout prix », a comment√© Murren. Le prix des offres est √† la hausse.

Afin de bien √©valuer les offres pour MGM Mirage Grand Detroit, Beau Rivage √† Biloxi et Gold Strike √† Tunica, MGM Mirage a demand√© les services de la banque d’investissement Morgan Stanley.

Il est clair, les affaires √† Las Vegas ne sont pas sur un lit de roses. Les prix ont chut√©, de m√™me que les chiffres d’affaires. Mais « c’est juste une question de combien de temps nous resterons √† fond, et c’est ce que nous discutons √† l’int√©rieur », a ajout√© le directeur MGM. Le march√© semble stagner.

Depuis le d√©but de l’ann√©e 2009, les actions de MGM Mirage ont baiss√© de 53%. Toutefois, la compagnie n’a pas l’intention de les vendre au complexe Borgata d’Atlantic City, que MGM Mirage d√©tient en co-entreprise avec Body Gaming. La direction de MGM Mirage ne voudrait pas renoncer √† la pr√©sence de la compagnie dans l’Etat du New Jersey. « Nous tenons √† notre position dans l’Etat du New Jersey et il nous semble que nous sommes sur la bonne voie ».

Le fournisseur de logiciels de jeu CryptoLogic a un nouveau gros client. Le 11 juin 2009, la soci√©t√© a annonc√© qu’on avait sign√© un contrat avec Sportingbet.com, l’une des plus grandes compagnies de jeux du monde. Le contrat produira des effets pendant plusieurs ann√©es. Sous ses termes, CryptoLogic s’engage √† fournir √† SportingBet au moins 10 de ses plus populaires jeux.

La première série de jeux devra être introduite dans le répertoire de SportingBet dans la deuxième partie de 2009. Les jeux seront rendus disponibles par le biais de Gaming Technology Solutions, qui fournit la plate-forme pour un grand nombre de sites de jeux.

Le rythme des partenariats conclus par CryptoLogic atteste la conformit√© √† une strat√©gie de d√©veloppement tr√®s bien mise √† point l’ann√©e pass√©e. « Avec Sportingbet.com sur notre liste de clients aux c√īt√©s de PartyGaming, 888.com et Betfair, CryptoLogic est tr√®s fier de jouir de la confiance des quatre grands op√©rateurs internationaux. Cela se traduit par une meilleure exp√©rience pour les joueurs, la croissance des revenus des clients et par le profit des actionnaires CryptoLogic » – Brian Hadfield, PDG de la compagnie.

Du c√īt√© de Sportingbet, les r√©ponses sont aussi enthousiastes: « CryptoLogic est r√©put√© pour le d√©veloppement de machines √† sous, ayant toujours √† l’esprit l’exp√©rience fournie √† l’utilisateur », a comment√© Andrew McIver, le directeur ex√©cutif du Groupe Sportingbet.com. « Cela correspond parfaitement √† l’engagement de Sportingbet.com √† fournir √† ses clients les plus incitantes et novatrices exp√©riences de jeux en ligne. Nous attendons avec impatience de voir les jeux CryptoLogic sur notre site, cette ann√©e et √† l’avenir ».

« L’arsenal » de CryptoLogic compte plus de 280 jeux, dont certains mettent en vedette quelques-uns des plus c√©l√®bres personnages cr√©√©s pour le divertissement. La soci√©t√© a re√ßu des critiques √©logieuses et, en 2009, a obtenu le prix « Top Casino Software » de Gambling Online Magazine.

Le dernier venu dans l’industrie des jeux de Las Vegas – Sands Bethlehem – a obtenu pendant les dix jours d’ouverture, des revenus de 10.7 millions de dollars. Les chiffres ont √©t√© livr√©s par le Conseil de Contr√īle des Jeux de Pennsylvanie. Les recettes ont contribu√© √† mener les revenus des jeux pour le mois de mai √† 178.4 millions de dollars, 18% de plus qu’en 2008.

De toute fa√ßon, la Pennsylvanie a connu une hausse m√™me avant l’ouverture de Sands Bethlehem, le 22 mai 2009. La situation n’est pas la m√™me partout. Selon les rapports de la m√™me institution de contr√īle, en New Jersey, par exemple, les chiffres ont continu√© √† baisser. Le d√©clin enregistr√© au mois de mai est de 15% par rapport au mai 2008.

Contrairement √† d’autres march√©s, la Pennsylvanie a enregistr√© l’an dernier une croissance. Le rapport publi√© le mois pass√© par l’Association Am√©ricaine des Jeux, a montr√© que les clients avaient d√©pens√© dans les casinos 48.3% plus que l’an dernier.

Sands Bethlehem est situé à environ une heure de voiture de Philadelphie et des banlieues du New Jersey et à une heure et demie de New York. Le complexe compte 3.000 machines à sous, quatre restaurants, deux salons. La compagnie a annoncé que 2.000 autres machines à sous seraient ajoutées en novembre.

La nouvelle propriété de Sheldon Anderson devrait attirer plus de 5 millions de visiteurs de New York et de New Jersey.